Test de charge sous stéroïdes!

En janvier 2020, Amazon AWS est toujours le leader incontesté de l’industrie du cloud computing, avec environ 70% du marché. LoadLogic est la première plateforme de test de charge entièrement basée sur le cloud qui fonctionne sur Amazon EC2 (Elastic Cloud Computing). Cela signifie que ce ne sont pas seulement les agents de charge qui s’exécutent dans le cloud comme vous le voyez avec d’autres outils, mais tout s’exécute dans le cloud. Lorsque vous exécutez LoadLogic dans Amazon EC2, vous disposez d’un serveur dédié avec un agent de chargement intégré que vous pouvez utiliser pour 8 cents l’heure pour exécuter des tests avec jusqu’à 250 utilisateurs virtuels. Cela signifie que vous pouvez passer 8 heures par jour, 5 jours par semaine à construire et à exécuter des tests de charge pour 3,20 USD soit 1,20 USD de moins que le prix d’un Starbucks Grande (le petit)!

Bien sûr, vous pouvez dire « mais attendez, JMeter ne coûte rien à utiliser ». C’est vrai, mais JMeter nécessite un développeur Java compétent pour en faire un usage réel. Nous croyons fermement que les développeurs doivent développer des applications, pas des tests – une personne qui n’a jamais écrit une ligne de code Java ou C # dans sa vie peut apprendre comment LoadLogic fonctionne en moins d’une heure et devenir rapidement compétent. Si cela ne vaut pas une petite tasse de café par semaine, nous ne savons pas ce qui les vaux!

EC2 n’est pas le seul service offert par AWS – il existe également une gamme vertigineuse d’autres services. Pour maîtriser uniquement EC2, vous devez vous familiariser avec des concepts et des termes tels que le type d’instance AMI (Amazon Machine Images), les paires de clés, les groupes de sécurité, les adresses IP élastiques, les images, les volumes, etc. Conscient que tout cela représente un obstacle important à la capacité d’une personne moyenne d’apprendre et d’utiliser le service, Amazon a développé une API élaborée qui permet aux fournisseurs de surmonter cet obstacle. Il combine un certain nombre de composants, comme le langage Lambda, les applications SAM (modèle d’application sans serveur), IAM (rôles et politiques utilisateur), CloudFormation (une combinaison de ressources exposées aux utilisateurs finaux), etc. Mais le résultat net est que le portail cloud SQALogic vous permet de démarrer, d’arrêter, de redémarrer et d’arrêter rapidement et facilement vos instances LoadLogic sans avoir à connaître toute la complexité qui se passe en arrière.

Lors de votre premiere connexion au portail LoadLogic, vous allez devoir déployer le SAM sur votre compte AWS. Pour ce faire cliquez sur le lien, vous allez devoir ensuite copier une clé temporaire qui doit être copiée avec Ctrl-C et insérer sur le SAM LoadLogic . Collez votre clé temporaire dans le champ désigné, puis appuyez sur le bouton Déployer du formulaire LoadLogic SAM. Et c’est tout! Le SAM est comme un contrat entre SQALogic et vous, définissant toutes les ressources que vous êtes autorisé à utiliser et contrôlant l’accès à celles-ci.

Ne perdez pas plus de temps!